FLIRT H₂

UN AVENIR PROPRE SUR LES RAILS: LE FLIRT H₂

Le transport ferroviaire est la solution de mobilité la plus durable, en raison de sa faible consommation d’énergie par passager-kilomètre. La propulsion électrique par caténaire est très performante et permet aux trains, tramways et locomotives de fonctionner sans émissions. Stadler a développé le FLIRT H, qui fonctionne à l’hydrogène, pour les lignes où les trains à moteur diesel sont encore utilisés aujourd’hui.

Jusqu’à présent, les lignes ferroviaires non électrifiées fonctionnaient avec des trains à moteur diesel. La modernisation des caténaires et des sous-stations nécessitant des budgets d’investissement et des délais importants, Stadler a mis au point des entraînements sans émissions à titre de solution alternative. C’est ce que permet le FLIRT H₂. grâce à une propulsion électrique alimentée par des piles à combustible à hydrogène. Le FLIRT H₂ est en mesure de remplacer les trains diesel sur les lignes non électrifiées ou partiellement électrifiées et permet alors un transport de passagers sans émissions.

Stadler a vendu le premier FLIRT H₂ en 2019 aux États-Unis, fournissant ainsi le premier train à hydrogène pour le transport ferroviaire de passagers américain.

Le concept du véhicule repose en grande partie sur les rames automotrices électriques FLIRT, qui ont été testées à plusieurs reprises et sont destinées à fonctionner sous caténaire. Le FLIRT H₂ est une rame à un seul niveau de construction légère, fabriquée en aluminium, qui peut comporter de deux à quatre voitures. En série, le FLIRT H₂ peut être adapté de manière flexible et individuelle aux besoins respectifs des clients et du réseau, tout comme le FLIRT. Le FLIRT H₂ est également disponible avec pantographe et transformateur, permettant ainsi une exploitation sous caténaire.

 

Comment fonctionne un train à hydrogène?

Le FLIRT H₂ est une rame électrique équipée de piles à combustible à hydrogène. L’hydrogène y est transformé en électricité, qui alimente le train, charge les batteries de traction et permet, entre autres, le fonctionnement de la climatisation. L’accélération et le freinage du train sont entièrement électriques et l’énergie cinétique est stockée dans les batteries lors du freinage.

L’hydrogène vert est produit par l’électrolyse de l’eau. L’électricité renouvelable en surplus peut ainsi être stockée de façon chimique. L’hydrogène est stocké dans des réservoirs à bord du train et permet ainsi de parcourir de longues distances sans devoir recharger les batteries. La technologie à l’hydrogène de la dernière génération permet de remplacer les trains à moteur diesel sur les courtes et moyennes distances.

Données techniques (Projet de référence: FLIRT H₂ pour la SBCTA)

Portée

> 286 miles (460 km)

Vitesse maximale

79 mph (127 km/h)

Temps de ravitaillement

< 30 min

Places assises

116

Un transport ferroviaire durable malgré des lignes non électrifiées

De nombreux pays disposent d’un réseau ferroviaire sans caténaire et sont obligés d’utiliser des trains à moteur diesel pour le transport ferroviaire. C’est notamment le cas des États-Unis, où seul un pour cent du réseau ferroviaire est électrifié. Le FLIRT H₂ a été conçu pour remplacer les trains à moteur diesel sur les lignes sans caténaire et permettre aux entreprises ferroviaires d’en assurer une exploitation durable.


Schliessen